Kuhn - Exigez le meilleur avec KUHN Simply Great Forage
  
 Accueil 
  
  
 Plus de 50 années d'expertise 
  
  
 Importance de la qualité du fourage 
  
  
 Produire un fourrage de qualité supérieure 
  
  
 Solutions KUHN : exigez le meilleur ! 
  
 Haute teneur en énergie et en nutriments
 Appétence maximale
 Niveau minimum d'impuretés
 Maîtrise de la conservation

Contexte agronomique

 


Il faut prendre en considération toutes les impuretés susceptibles d'être présentes dans le fourrage : par ex. les corps étrangers, terre, fumier ensilé et résidus végétaux, carcasses et huile minérale. Tous ces éléments auront des effets négatifs sur la qualité du fourrage et par conséquent sur la rentabilité de l'exploitation. Le niveau d'impuretés doit être ramené au minimum absolu. Dans la pratique, la discussion tourne essentiellement autour de la présence de terre dans le fourrage.

Effets du sol dans le fourrage

La contamination des récoltes par le sol est l'un des problèmes majeurs pour la qualité de l'ensilage d'herbe. Afin d'éviter une mauvaise fermentation et de faibles valeurs d'ingestion, il est crucial de produire le fourrage en y incorporant le moins possible de terre.

    Une haute teneur en terre :
      - remet en cause l'ensilabilité en raison d'une capacité tampon accrue
      - augmente le risque d'une fermentation indésirable par l'acide butyrique en raison de la teneur élevée en clostridies
      - réduit la teneur en énergie du fourrage parce qu'elle est « diluée » avec la terre
      - affecte la santé et les performances des animaux car ils digèrent moins facilement le fourrage et absorbent moins d'éléments nutritifs.







    Contamination du sol et teneur en énergie

    La teneur en cendres brutes du fourrage est un bon indicateur du degré de contamination par la terre. Des teneurs accrues en cendres brutes sont synonymes de baisse de la teneur en énergie. Le graphique ci-dessous, présentant les données d'un ensilage d'herbe après la première coupe, est très révélateur de ce lien de cause à effet. La baisse marquée de la concentration d'énergie du fourrage provient d'effets de dilution ainsi que d'une mauvaise fermentation qui réduit la teneur en énergie.






      Il est important de toujours garder à l'esprit que la minimisation de la teneur en terre du fourrage est essentielle pour atteindre des valeurs nutritives élevées qui s'avèreront payantes sur le plan économique. Les pertes financières dues à la contamination du fourrage peuvent être considérables : le tableau ci-dessous compare deux ensilages d'herbe, l'un avec une teneur acceptable en terre d'environ 2 %, l'autre avec une teneur élevée d'environ 4 % (cf. tableau).








      Effets de la contamination du fourrage sur l'ensilage d'herbe


      (1) Compensé par des concentrés, (2)taux d'occupation, 1.5 vaches/ha
      Source: Landwirtschaftskammer Niedersachsen 2014


        En se basant sur un rendement de 10 t MS/ha par an et une teneur plus faible en énergie de 0,2 MJ ENL/kg MS, la perte en énergie par ha et par an se chiffre à 2 000 MJ ENL pour l'ensilage qui présente la plus grande contamination. Ceci représente environ 48 €/ha par an, si la perte est compensée par des concentrés. Des coûts supplémentaires doivent également être pris en considération du fait que la teneur plus faible en énergie réduit la qualité alimentaire et par conséquent l'ingestion d'énergie. Au total, les pertes pour le budget avoisinent 89 €/ha par an.

          SITE KUHN    SITES THÉMATIQUES    RÉSEAUX SOCIAUX  

        Facebook

        YouTube